12 | 13 | 14 MAI2023

 

LE GP DE FRANCE DANS

Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUÉ #9 – GRAND PRIX des AMERIQUES – 8 · 9 · 10 AVRIL

UN DERNIER RODÉO AVANT LE RETOUR EN EUROPE

Le Grand Prix des Amériques organisé ce week-end au Texas marquera la dernière étape de la tournée outremer qui a lancé le championnat MotoGP. Une dernière course outre-Atlantique avant de retrouver le sol européen.

Ce début de saison ne ressemble décidément à rien de ce que les observateurs les plus avertis avaient pu imaginer. Après Enea Bastianini au Qatar, Miguel Oliveira en Indonésie, c’est Aleix Espargaro qui est monté sur la première marche du podium en Argentine. Pour l’Espagnol qui prenait le départ de sa 200e course en championnat du monde, cette victoire est la toute première. Il en va de même pour Aprilia en MotoGP. Victorieuse à de multiples reprises dans les catégories inférieures, la marque italienne n’avait encore jamais gagné en classe reine. Ce début de saison consacre en tout cas les constructeurs européens. Ducati, KTM, Aprilia… Depuis 1952, le vieux continent n’avait connu pareille réussite dans la catégorie phare des Grands Prix moto. Ce début de saison est d’autant plus déroutant qu’aucun candidat déclaré pour le titre n’a encore réussi à s’imposer. Et en trois Grands Prix, ce sont neuf pilotes différents qui se sont glissés sur le podium. Décidément, cette saison 2022 s’annonce plus ouverte et passionnante que jamais.

Ce week-end, les équipes changent d’hémisphère en passant de l’Argentine aux Etats-Unis. Le week-end à Termas de Rio Hondo ayant dû être resserré sur deux journées à cause d’avions en panne et de problèmes de logistique conséquents, tout le monde croise les doigts pour que le matériel arrive en temps et en heure à Austin où est organisé ce week-end le Grand Prix des Amériques. Les pilotes vont y découvrir un circuit en partie ressurfacé suite à leurs demandes. Avec ou sans bosses, le très rapide tracé texan offrira un nouveau challenge aux pilotes MotoGP avant leur retour en Europe. Blessé en Indonésie, Marc Marquez reste incertain pour le rendez-vous américain où, depuis 2013, il n’a été battu qu’à une seule reprise, en 2019, après avoir chuté alors qu’il il était en tête. Ses adversaires se frottent déjà les mains à l’idée d’y succéder. Parmi eux, se trouvent bien évidemment Fabio Quartararo et Johann Zarco. En Argentine, le premier s’est classé huitième alors que le second est tombé. Objectif des deux Français ce week-end : conclure cette première tournée outremer sur une bonne note.

[adrotate banner="3"]

newsletter

dernière ligne droite !

    Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir les informations et actualités concernant le Grand Prix de France moto.